FO SG

VERSEMENT DE LA PRIME INFLATION : MODE D’EMPLOI

La prime inflation est une aide exceptionnelle de 100 euros octroyée sous certaines conditions. Selon le gouvernement, elle a pour objectif de soutenir le pouvoir d’achat face à la hausse des prix qui s’élevait à 2,6 % sur un an en octobre.
Pour FO, cette mesure est bien insuffisante. Seule l’augmentation générale des salaires et, en premier lieu du SMIC, du point d’indice mais aussi des pensions de retraites et des minima sociaux peut permettre une amélioration pérenne du pouvoir d’achat.
Néanmoins, afin que tous les salariés susceptibles de pouvoir en bénéficier ne passent pas à côté de ce versement, nous vous informons des formalités qu’ils devront réaliser dans les cas où l’automaticité du versement n’est pas prévue.

L’indemnité inflation sera versée entre décembre 2021 et février 2022. Elle sera versée automatiquement à tous les bénéficiaires, sauf pour certains salariés : principalement ceux qui en octobre 2021 était en situation de contrat(s) court(s) ou de multi-employeurs.
Attention : c’est la raison pour laquelle nous faisons le choix de n’attirer votre attention que sur les seuls bénéficiaires salariés.
Pour répondre aux deux cas précis évoqués ci-dessus, vous pouvez nous demander des modèles de courriers à envoyer par les salariés, le cas échéant, aux employeurs avec lesquels ils se sont trouvés être en relation contractuelle durant cette période.

(Décret n°2021-1623 du 11 décembre 2021, JO 12 décembre)
Pour rappel, sont éligibles à l’indemnité inflation les salariés – quel que soit leur statut (apprenti ou
alternant, mandataire social ou titulaire d’un contrat d’engagement en ESAT) – ou fonctionnaires :

– Qui ont au moins 16 ans au 31 octobre 2021 ;
– Qui résident habituellement en France ;
– Qui ont été employés au cours du mois d’octobre 2021, même pour une très courte durée et
même s’ils ne sont plus en contrat avec l’employeur au moment du versement ;
– Qui perçoivent un salaire de moins de 2 000 euros nets (soit en pratique moins de 26 000 euros
bruts du 1er janvier au 31 octobre 2021).


Les salariés qui bénéficieront du versement automatique et n’auront donc aucune démarche à effectuer sont ceux qui, en octobre 2021, ont travaillé plus de 20 heures chez un seul employeur, ont été intérimaire ou pour qui la durée de leur contrat est supérieure à un mois.
En revanche, et c’est là que les choses se compliquent, les salariés qui, en octobre 2021 :
– ont connu une situation de multi-employeurs : avoir travaillé pour plusieurs employeurs et pour plus de 20 heures chez plusieurs d’entre eux ;
– ou ont travaillé sous contrat(s) court(s) : avoir travaillé pour un ou plusieurs employeurs mais sans avoir dépassé 20 heures chez chacun d’entre eux et n’avoir eu que des contrats d’une durée d’un mois au maximum ; doivent impérativement, pour bénéficier de ladite prime, réaliser certaines formalités par e-mail ou courrier !

Nous attendons un retour de la Direction sur les mesures de versement de la Société Générale.

Pour toutes questions : contact@fosg.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *