FO SG

Les infos du CSEC commission économique !

 

Nous avons eu 3 consultations :

  • La première porte sur le projet de mise en commun du parc d’automates de 3 groupes bancaires.

L’idée est de créer une société qui aura en gestion le parc d’automates des banques Société Générale, BNPP et Crédit Mutuel/CIC. Ce projet est motivé par la baisse d’utilisation de la monnaie fiduciaire (-23% en 2020).

D’après la Direction, l’impact client serait positif car ils auraient accès à plus d’automates et ce gratuitement.

L’interface serait neutre au départ et se mettrait au couleur de la banque en fonction de la carte bleue du client.

Le parc représente actuellement environ 18 000 automates en France, il passerait à 10/12 000 au terme du projet.

Si ce projet abouti, il serait mis en place entre 2023 et 2025.

L’impact sur le personnel de la Société Générale est catastrophique car il provoquerait la suppression de 56.5 postes budgétaires soit 36% du personnel dédié à la gestion du parc actuel.

Les élus FO ont votés CONTRE ce projet. En effet, nous n’avons pas de chiffres sur la rentabilité du parc actuel et le coût annuel de la future Société. De plus, ce projet est concomitant à la fusion SG/CDN, pourquoi la Direction déploie tout en même temps ? Les BU/SU ne sont même pas encore créées que des postes y sont déjà supprimés.

  • La seconde porte sur le déploiement du modèle relationnel et opérationnel en Corse.

Ce projet prévoit la fusion des DEC d’Ajaccio et Bastia pour créer la DCR Corse ; la création du Centre d’Affaire Corse et la mise en filière des back-offices locaux.

Ce projet de transformation de BDDF démarré en 2015, pour lequel FO Société Générale est contre va-t-il enfin se terminer ?

Il a pour unique but de détruire de l’emploi et d’accroitre la charge de travail des collaborateurs. La taille des portefeuilles des conseillers en agence ne fait qu’augmenter, le nombre de collaborateurs diminue. Cette organisation du travail en flux tendu ne fait qu’accroitre stress et mal être en entreprise, confère les résultats du baromètre employeur.

Quid de la satisfaction client ? Changement d’agence, de conseiller, d’horaire, de prise en charge …

Quand la Direction va-t-elle écouter ses collaborateurs et ses clients ?

FO Société Générale maintient son opposition au projet en votant CONTRE.

  • La troisième porte sur l’intégration des activités de PAREL SA au sein de Société Générale Personne Morale (SGPM).

PAREL SA est détenue à 100% par SGPM, elle est localisée à la Défense. C’est un prestataire de service d’investissement pour des activités de compensateur, teneur de comptes et teneur de comptes-conservation sur le segment des actions.

Ce projet a pour but de limiter la dette technologique croissante liée au système informatique de PAREL SA pour :

  • maitriser le risque sur les enjeux réglementaires
  • améliorer la compétitivité de l’activité
  • proposer aux clients une offre complète et intégrée.

Ce projet présenté nous parait incomplet, nous n’avons pas de vision économique, quel est le coût de la fusion, le PNB escompté, quel est le montant de l’investissement informatique ?

La localisation géographique sera-t-elle impactée ? Rien n’est défini clairement.

De plus l’intégration se faisant sur 18 mois, la visibilité sur l’impact des postes budgétaires reste incertaine.

Pour ces raisons, FO Société Générale s’abstient.

 

FOSG reste à ta disposition : contact@fosg.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *