FO SG

Des mégaprofits ! 

Dans un communiqué envoyé aux salariés de la Société Générale ce jeudi 10 février 2022, le directeur général Frédéric Oudéa annonce : « 2021 restera assurément dans nos mémoires : nous avons en effet tout simplement réalisé les meilleurs résultats de notre histoire, que ce soit en termes de Résultat Net Part du Groupe sous-jacent (5,3 milliards d’euros) ou plus encore en Résultat Net Part du Groupe publié (5,6 milliards d’euros) »


C’est du jamais vu !
 

Le plus choquant, au terme de la pandémie qui a fortement impacté le pouvoir d’achat des salariés, ce sont des dividendes records qui atteignent, voire, dépassent la situation de 2019, (avant la pandémie) de profits réalisés sur les marchés boursiers.

Ces mégaprofits relancent donc le débat sur la redistribution des profits.

Une grande partie sera versée non pas aux salariés mais aux actionnaires…

Les inégalités se sont accrues, les plus riches sont de plus en plus riches !

Pour FO Société Générale, il faut :

⁃ relancer les négociations sur les salaires tant au niveau de l’entreprise qu’au niveau de la Branche.

⁃ soumette les profits boursiers, les dividendes à une réglementation, à une taxe plus forte.

⁃ rétablir un impôt progressif qui permette de taxer les revenus financiers et les hauts revenus.

Frédéric Oudéa a « la courtoisie » d’ajouter : « Au nom de l’équipe de Direction générale, je tiens à vous remercier profondément pour votre formidable contribution à ce succès collectif. »

Mais un merci n’est pas suffisant pour reconnaître les efforts de l’ensemble de salariés pendant la pandémie tant au niveau professionnel que personnel.

Les salariés attendent davantage ! Leur travail a une valeur.

Quid du pouvoir d’achat ?

Le maigrichon 0,7% d’augmentation générale ne répond même pas au plus de 3% d’inflation.
 
 
FO Société Générale réclame une « mégaaugmentation » collective et pérenne.
 
Nous sommes à votre écoute : contact@fosg.net