FO SG

Tranformation BDDF, quel impact pour toi salarié du PSC ?

La réorganisation des PSC ainsi que l’expertise demandée par la commission économique de Juin nous ont été présentées le 29 septembre.

La Direction reconnaît le manque d’investissement en informatique sur les PSC ces dernières années. Un nouvel outil, HARMONIE, est prévu en remplacement d’Orchestra, ce qui permettrait le traitement des dossiers au niveau national par tous les acteurs (DEC, PSC, ..)

Quelles en seront les conséquences ?

  • Une réduction de 17% des effectifs. 936 postes seront supprimés sur l’ensemble des sites.
  • 6 sites fermés.
  • 1500 personnes impactées par des changements fonctionnels et/ou géographiques, soit près de 40% du personnel des PSC.

Pour l’expert, ce projet est source de risques opérationnels. La Direction nous répond être consciente de la complexité mais qu’elle essayera d’être pragmatique :  « la Société Générale a les moyens de le faire. »

La commission a des interrogations sur le reclassement, la Direction y a répondu partiellement :

  • Les collaborateurs des PSC souhaitant aller en DEC n’auront pas « d’ambition commerciale » le temps de leur adaptation au poste et donc pas de » pression « … Quel soulagement !
  • Concernant la priorité de reclassement, il est précisé que les postes disponibles sur les PSC pérennes seront proposés aux collaborateurs du même site dont l’activité est délocalisée et s’il n’est pas pourvu, il sera alors proposé aux collaborateurs des PSC non pérennes.
  • Possibilité de mutation sur nos filiales (Boursorama, CGI…) mais nous ne connaissons pas la teneur des contrats de travail.

Selon l’expert, il est difficile de mesurer la charge de travail durant les phases de transitions. Il aurait été préférable d’avoir le nouvel outil informatique avant les changements. La formation n’est pas présentée car elle n’est pas finalisée.

Pour la Société Générale le but de ce projet n’est pas économique mais organisationnel. L’économie sera tout de même de 41 millions d’euros par an dès 2020 pour une entreprise qui réalise déjà 1,7 milliards d’euros de bénéfices en 2015.

La Direction botte en touche sur plusieurs sujets. Elle est dans l’attente du recueil des souhaits des collaborateurs.

Un suivi régulier est exigé en commission économique.

Si tu as besoin d’informations complémentaires, nous sommes à ta disposition : contact@fosg.net