FO SG

Pas de minimum pour les minima dans la Branche AFB

  1. 4 ANS SANS AUGMENTATION COLLECTIVE A LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE… ET POUR 2016 ?
  2. Négociations salariales 2016, impossible de négocier
  3. Négociations salariales, La lettre au ministre Emmanuel Macron
  4. En quoi consiste la Négociation Annuelle Obligatoire ?
  5. Zéro est bien arrivé : ni prime, ni augmentation
  6. NAO : 2ème tour de table, oups…de vis
  7. Négociation sur les salaires, pas tous pareils…
  8. Merci Patron ?
  9. Le courage des salariés du secteur bancaire ne peut pas être salué que par des intentions.
  10. Titres restaurants, la demande FO a été entendue !
  11. Le monologue social devient-il la nouvelle norme dans la profession bancaire ?
  12. NAO, zéro pointé !
  13. La Société Générale en plein déni de ses salariés ?
  14. L’apothéose de la félicité
  15. Hausse des salaires dans les Banques : FO Banques dénonce l’écart entre les annonces et la réalité !
  16. Négociation Annuelle Obligatoire de la branche AFB
  17. Banques commerciales : FO interpelle les ministres du Travail et de l’Économie
  18. L’ensemble des organisations syndicales de l’AFB suspend le dialogue social
  19. Négociation Annuelle Obligatoire
    de la branche AFB
  20. Crédit Mutuel revalorise ses mesures salariales !
  21. AFB : signature unanime de la PRO A
  22. Pas de minimum pour les minima dans la Branche AFB
  23. Accord signé pour la Réévaluation des salaires minima de branche AFB inférieurs au SMIC
  24. Augmenter les salaires, c’est maintenant !
  25. Le rachat des jours de RTT, la fin des 35h ? Scheduled for 16 août 2022

 

 

Le  12  juin  dernier  s’est  tenue  une  séance  de  négociation  concernant  les  niveaux  de  classification  passés en dessous du SMIC. Nous n’attendions pas de miracle, mais un minimum de décence et un  réel effort pour le maintien du pouvoir d’achat des salariés.  Encore une fois, cette négociation n’en est pas une, et aucune revendication des représentants des  salariés n’est prise en compte.  Si  aucune  avancée  n’est  annoncée  en  amont  de  la  prochaine  réunion  de  négociation  prévue   le 21 juillet, notre Organisation saura en tirer les conséquences et agir dans l’intérêt des salariés.  

Cela fait des mois que l’intersyndicale revendique des mesures dignes pour le maintien du pouvoir d’achat de tous les salariés de la Banque. Après trois années consécutives d’échecs des NAO, plusieurs niveaux de classification sont sous le SMIC, et d’autres s’en rapprochent dangereusement… La demande préalable à toute discussion de l’intersyndicale était claire : mise en œuvre d’une indexation automatique de +5 % au-dessus du SMIC par le biais d’un avenant à la convention collective, et l’ouverture rapide d’une négociation sur le reste de la classification pour éviter le tassement de la grille en tenant compte du contexte inflationniste. Mais le 12 juillet lors de la séance de négociation, la Délégation Patronale ne s’est présentée qu’avec un mandat de 2 %… pour les niveaux inférieurs au SMIC. Alors que les entreprises de la Branche ont engrangé plus de 20 milliards d’euros en 2021, elles mégotent sur une mesure de maintien du pouvoir d’achat de 5 % et qui au final ne coûterait que 144 000 euros pour l’ensemble de la profession… Les 306 salariés concernés, et tous les autres apprécieront ! Voilà aujourd’hui le signe fort qu’envoient les grandes banques françaises de la branche à l’ensemble de la profession. Les organisations syndicales attendent une nouvelle proposition à la hauteur de l’enjeu, et espèrent que la prochaine réunion de négociation du 21 juillet les ramènera à la raison.

Pour plus d’information, tes correspondants FO sont joignables via contact@fosg.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.