FO SG

Commission Economique du CSEC de juillet

La commission économique de ce trimestre repose uniquement sur la consultation de l’instance sur le programme 2023 du projet Vision 2025.

Que retenir ? 858 postes supprimés sur la CLI PRI/PRO et 42 sur la CLICOM.

Voici la taille cible des portefeuilles clients des conseillers :

  • Essentiel : 1600 foyers
  • Prémium : 550 foyers
  • Patrimonial : 400 foyers dont 240 en suivis intégral de – de 70 ans et 160 de 70 à 79 ans
  • Banque privée : 240 clients segmentés
  • Professionnels :
  • TPE : 110 clients
  • Professionnels : 155 clients
  • Profession libérale : 190 clients

Ces chiffres sont donnés hors SCI car elles sont incluses dans le foyer.

Les questions posées lors de la commission sont renvoyées au local lors de la consultation des CSEE. Nous sommes donc consultés mais pas de réponses à nos questions… Il faudra donc compter sur vos représentants du personnel locaux pour vous informer plus précisément.

La communication externe se fera à compter du mois de Septembre, par l’envoi d’un courrier aux clients du groupe Crédit Du Nord. C’est trop tardif. La rentrée s’annonce compliquée avec une clientèle très attachée à la marque CDN.

La bourse aux emplois sera partagée au sein de toutes les entités SG et CDN dès octobre 2022. Nous veillerons au principe d’équité.

Nous sommes solidaires de nos collègues CDN qui vivent un moment historique, difficile, anxiogène. Ils perdent leurs “étoile”, leur culture. Un choc ! FO sera présent à leur côté.

Pour cette consultation, voici notre intervention :

                « Une nouvelle fois, des données transmises dans des rapports volumineux comportant des erreurs que nous devons relever. La perte de temps est considérable.

Pour les années à venir, les rapports devront être fiables.

La consultation porte sur le programme de 2023 dans lequel 858 postes seront supprimés en CLI PRI /PRO et 42 en CLI COM.

La communication est seulement en cours, avec un courrier envoyé aux clients du CDN prévu en Septembre 2022. Celle-ci est trop tardive et ne soutient pas le personnel du front. Ils doivent répondre aux questions clients, se positionner, s’autotester (via MON DIAG …), tout en continuant à produire, être proactifs …

 A cela s’ajoute la problématique de hausse de taux qui implique une charge de travail supplémentaire avec un taux de vacances de poste en hausse et des emplois précaires (CDD) qu’il faut former.

Le stress monte dans toutes les équipes. La communication et les réponses apportées ne rassurent en rien.

Ce projet d’ampleur historique est très mal vécu par les salariés SG et CDN. Quand la Direction va-t-elle écouter ses salariés ? Reconnaître leur travail ?

Sur ce projet, FO réaffirme son opposition aux destructions d’emploi et dégradations des conditions de travail. »

Pour tout renseignement : contact@fosg.net