FO SG

Télétravail à la Société Générale, la santé des salariés en danger.

Pour les Centraux : 4 jours et pour le reste des salariés c’est variable voire très variable…

Les raisons invoquées par la Société Générales sont techniques ou de continuité d’activité. C’est faux, archi faux. Quand on veut, on peut.

Pour les salariés non équipés de LAPTOP, la livraison serait imminente (Janvier 2022), la Direction espère un taux d’équipement de 100% à fin Janvier 2022.

Le télétravail reste insuffisant dans le réseau voire inexistant. Pour rappel, le gouvernement oblige au minimum à 3 jours de télétravail par semaine. Même pour les salariés équipés (CDS, CRC, DR…) c’est en dessous de l’obligation.

La Direction ose répondre que nous restons un commerce qui doit être ouvert !

On comprend donc : Aux risques et périls des salariés !

Sans compter les transports en commun perturbés par les retards et suppressions (trains, métros, bus…).

FO Société Générale réclame 3 jours minimum pour tous les salariés dont 2 jours consécutifs.

N’hésitez pas à prendre contact avec votre représentant FO ou l’inspection du travail de votre entité (coordonnées sur tableau d’affichage ou disponibles via le 39 39). Les amendes, de 1000 euros par salarié, peuvent ainsi grimper jusqu’à un plafond de 50.000 euros. Parallèlement, la ministre a demandé à l’inspection du Travail de donner un coup d’accélérateur aux contrôles et d’en réaliser 5000 par mois.

Pour toutes questions : contact@fosg.net

Ci-dessous, ce qui change pour les 3 semaines à venir chez BBDF :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *