FO SG

NAO : 2ème tour de table, oups…de vis

  1. 4 ANS SANS AUGMENTATION COLLECTIVE A LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE… ET POUR 2016 ?
  2. Négociations salariales 2016, impossible de négocier
  3. Négociations salariales, La lettre au ministre Emmanuel Macron
  4. En quoi consiste la Négociation Annuelle Obligatoire ?
  5. Zéro est bien arrivé : ni prime, ni augmentation
  6. NAO : 2ème tour de table, oups…de vis
  7. Négociation sur les salaires, pas tous pareils…
  8. Merci Patron ?
  9. Le courage des salariés du secteur bancaire ne peut pas être salué que par des intentions.
  10. Titres restaurants, la demande FO a été entendue !
  11. Le monologue social devient-il la nouvelle norme dans la profession bancaire ?
  12. NAO, zéro pointé !
  13. La Société Générale en plein déni de ses salariés ?
  14. L’apothéose de la félicité
  15. Hausse des salaires dans les Banques : FO Banques dénonce l’écart entre les annonces et la réalité !
  16. Négociation Annuelle Obligatoire de la branche AFB
  17. Banques commerciales : FO interpelle les ministres du Travail et de l’Économie
  18. L’ensemble des organisations syndicales de l’AFB suspend le dialogue social
  19. Négociation Annuelle Obligatoire
    de la branche AFB
  20. Crédit Mutuel revalorise ses mesures salariales !
  21. AFB : signature unanime de la PRO A
  22. Pas de minimum pour les minima dans la Branche AFB
  23. Accord signé pour la Réévaluation des salaires minima de branche AFB inférieurs au SMIC
  24. Augmenter les salaires, c’est maintenant !
  25. Le rachat des jours de RTT, la fin des 35h ? Scheduled for 16 août 2022

Aucune des mesures demandées par les organisations syndicales n’a été retenues par la Direction :

  • pas d’augmentation collective
  • pas de prime
  • pas de supplément d’intéressement

Et ce malgré les résultats nets du groupe, en 2015, de 4 milliards d’euros, sauf pour F.OUDEA, qui verra sa rémunération augmentée de près de 24% !!

A ce jour, qui supportent les restructurations, les bouleversements numériques, les changements dans les métiers … LES SALARIES !

De plus, la Direction a inclus dans cette négociation, l’avenant de statut social qui prévoit en 2017 :

  • revalorisation de 1% de la grille des minimas salariaux
  • revalorisation de la garantie de salaire minimum pour les seniors de 50 ans et plus et qui sont de niveau H et au delà.
  • le paiement pérenne des jours de carences à partir du 3ème jour d’arrêt maladie
  • la confirmation d’un budget pour la suppression des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes.
  • refonte des modalités d’attribution du variable dans les centraux.

Pour couronner le tout, la Direction fait du chantage : extrait de la lettre accompagnant la proposition d’accord   » Madame, Messieurs les Déléguées Syndicaux Nationaux. Nous vous avons communiqué l’Accord Social 2017. Nous vous informons qu’en l’absence d’accord, la Direction appliquera uniquement les mesures portants sur les écarts salariaux prévue dans l’accord salarial 2017. »

FO Société Générale dénonce ce nouveau coup de force. Cela marque un profond manque de respect pour les salariés de la Société générale.

Pour autant seules, 2 organisations syndicales ont validé par leur signature cet état de fait.

Tes réactions sur contact@fosg.net