FO SG

Troisième réunion, campus « digital-vert » transfert VDF

campus_societe_generale_val_de_fontenay

La Direction confirme qu’il n’y aura pas d’appel au volontariat et ne veut pas faire de cet accord une généralisation sur la mobilité en Île de France.

La population prioritaire, pour bénéficier des mesures d’accompagnement, est déterminée essentiellement sur le temps de transport « rallongé » avec la base de calcul RATP (du domicile au lieu de travail). A cela s’ajoute les «désagréments additionnels » (garde d’enfants…). Il faudra surtout qu’au moment venu, le salarié qui pense être pénalisé par ce transfert se manifeste auprès de son HRBP. Il exposera sa situation et, dans le meilleur des cas, une solution sera trouvée convenant aussi bien au salarié qu’à la Société Générale. Mais, pas de self-service ou open bar comme nous le rappelle la Direction. En cas de désaccord, la commission de recours prendra la suite.

Les salariés en Absence de Longue Durée, maternité devront être informés régulièrement.

A la demande des OS, les dossiers des salariés seniors ou proches de la retraite devront être étudiés plus attentivement.

Pour le transfert des salariés, 3 critères sont retenus par la Société Générale :

  • L’activité
  • La compétence
  • Le métier

La Direction n’accepte le principe de permutation qu’uniquement pour le troisième niveau. Un salarié pourrait donc permuter sur le même métier. Les services RH se verront rappeler que les mobilités restent ouvertes et ne sont pas gelées.

Les nouveaux embauchés ne pourront pas bénéficier des mesures d’accompagnement. Il y aura une clause spécifique dans leur contrat de travail précisant que leur affectation est prévue à Val de Fontenay mais qu’ils sont temporairement affectés à la Défense.

Pour le  télétravail, la Société Générale  précise que son accès sera ouvert, mais nécessitera des études préalables. Pour rappel, il y a actuellement 1000 bénéficiaires du télétravail, 2000 en fin d’année et un objectif fixé à 3000 l’année prochaine.

Enfin, la Direction n’est pas opposée à réfléchir à la mise en place d’horaires variables pour retirer certaines contraintes logistiques aux salariés concernés.

La prochaine réunion est prévue mardi 19 mai à 9h30.

Si vous souhaitez réagir sur ce sujet, contact@fosg.net.