FO SG

Anniversaire : Galette ou Tarte?

  1. Anniversaire : Galette ou Tarte?
  2. Tablettes, tu veux ou tu veux pas ?
  3. La tablette : un cadeau pour la Direction
  4. Numérique pour tous, la formation évolue
  5. La tablette et les huiles solaires font elles bon ménage ?
  6. Le droit des travailleurs à l’ère du numérique
  7. Application GOOD, quelle nouveauté ?

gateau

La Société Générale fête, cette année ses 150 ans. Le personnel attendait, avec impatience,  les festivités mémorables qui marqueraient cet anniversaire. Hélas,  notre Président, à qui  cet événement donnait  l’occasion de retisser les liens avec son personnel, en a fait une année d’occasions perdues.

Tout d’abord, depuis le mois de janvier, les mauvaises nouvelles s’accumulent.

Au point de vue des conditions de travail, les suppressions de postes continuent, la délocalisation de certains métiers s’accélère, la dégradation des conditions de travail explose.

Au point de vue financier, pour la troisième année consécutive, pas d’augmentation collective des salaires. Cette mauvaise nouvelle a été suivie par une diminution de la part variable, de l’intéressement, de la participation et enfin la prime de partage des profits à minima. Alors que dans le même temps, nous apprenons que le montant de la rémunération variable accordée à notre Président, a augmenté de 18% à 1,4 million d’euros au titre de 2013, sachant que la progression était de 17,7% en 2012, et de 75% en 2011.

Ensuite,  certains salariés étaient convaincus, que la Direction générale, avec l’esprit d équipe qu’on lui connaît, aurait à cœur de marquer cet anniversaire.

Que nenni, rien de tout cela !

Le personnel a été chocolat. Le jour exact de cet anniversaire, un gâteau pour les uns, un petit, vraiment petit, déjeuner pour les autres, accompagné d’un gadget publicitaire et beaucoup de sport pour créer un esprit d’équipe.

Enfin, pour rester dans la pâtisserie, après le gâteau, certains nous ont fait miroiter une tablette mais, en un éclair, nous l’avons eu dans le baba.

Si nous ratons cet événement, Il n’y aura pas de cession de rattrapage car il nous faudra attendre 50 ans pour fêter les 200 ans. Il nous reste 6 mois pour espérer ou …….. pour agir.

Et toi, cher collègue,  qu’attendais-tu de cet anniversaire ?Es-tu dans la désillusion ou prêt à agir ?

Viens en débattre avec nous.