FO SG

Le monologue social devient-il la nouvelle norme dans la profession bancaire ?

Alors qu’elle met en avant sa tradition de « dialogue social responsable », c’est d’abord par la presse le 25 septembre dernier, que les salariés de la Société Générale et du Crédit du Nord ont été informés du projet de fusion de leurs deux réseaux.

Par un mail pour le moins laconique au vu de l’enjeu, le Président Directeur Général de la Société Générale sur le départ, Frédéric OUDEA a confirmé, le jour même, à l’ensemble du personnel, le lancement d’une étude relative à la création d’une nouvelle banque de détail en France, regroupant les 2 réseaux bancaires.

Les conclusions de cette étude devraient être rendues fin novembre…

Autant dire que le gros du travail est déjà bien avancé !  Et comble d’ironie, la direction se dit même prête à répondre aux questions des salariés dans les prochains jours, et à les informer des avancées de l’étude (!) tout en affirmant que le projet issu de l’étude ferait l’objet d’échanges avec les partenaires sociaux.

La rhétorique employée et la stratégie de communication mise en place sont claires et sans ambiguïté : elles s’adressent aux actionnaires et aux marchés financiers, elles font fi des salariés sidérés par cette annonce, et nient complètement les représentants des salariés et le dialogue social dans l’entreprise. Lorsque les pouvoirs publics ont revu les instances représentatives du personnel, parmi les arguments avancés figuraient « la facilitation des présentations de dossiers et des consultations », une meilleure « transparence dans l’intérêt des salariés afin d’anticiper les transformations » ou encore l’obligation faite en terme de « consultation de la stratégie de l’entreprise »… 

De qui se moque-t-on ? Cette situation prouve, s’il en était besoin, que dès qu’ils le peuvent, certains employeurs contournent leurs propres obligations !

FO Banques est scandalisée par ces procédés indignes, mais qui reflètent la posture méprisante envers les représentants du personnel et les organisations syndicales adoptée dans cette entreprise depuis plusieurs années.

Les élus FO Société Générale sur le terrain subissent et dénoncent activement cet état de fait, et restent un soutien indéfectible aux salariés face au doute, à l’angoisse, à l’inconnu et la perte de confiance envers leur entreprise.

Pour toutes questions contactez nous : contact@fosg.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *