FO SG

Retraites complémentaires, ce qu’ils ont fait : Pas le choix, -10%

2015 11 10 Retraites complémentaires

Les catégories les plus fragiles durement frappées. Éric, né en janvier 1 957

 

Il remplit les conditions du taux plein : 62 ans et 166 trimestres. Mais, invalide de 2ème catégorie il ne travaille plus.

Lui n’a même pas le choix ! 

Au 1er février 2019, sa pension d’invalidité s’arrêtant, sa retraite sera liquidée aux « conditions du taux plein » du régime général et sa complémentaire sera diminuée de 10 % pendant trois ans, parce qu’il ne pourra pas, et pour cause, justifier de la prolongation de son activité professionnelle comme l’exigent les termes de l’accord !

La Confédération FO, l’un des principaux artisans du régime des retraites complémentaires (AGIRC et ARRCO) depuis ses origines, a refusé de signer le dernier accord car il est inacceptable